SOS SACS À PUCES

Association de protection animale

Que donner à manger à son chat ?


État des lieux

La nourriture est un point a ne pas négliger lorsqu'on envisage d'adopter un animal. C'est elle qui détermine en partie la bonne santé de votre animal
Dans l’idéal, nous devrions donc nourrir notre petit animal avec une nourriture proche de celle chassée dans la nature. C’est pourquoi, il faudrait privilégier la nourriture humide à la sèche même si elle est plus pratique.
Les marques proposant une nourriture vraiment de qualité, composée à 60 à 70 % de protéines animales, sans aucune céréale, ni farine et sous-produits animaux, exhausteurs de goût, colorants, et autres produits chimiques, ne se trouvent pratiquement que sur Internet et chez quelques revendeurs spécialisés. ​

Et pour la boisson ?

Sauf sur indication de votre vétérinaire pour les chatons, ne donnez jamais de lait à votre chat. Lui laisser en permanence une gamelle, si possible en céramique, d’eau fraîche renouvelée matin, midi et soir en été. Il existe sur le marché des fontaines spécifiques pour les chats. En effet, ils aiment bien s’abreuver à l’eau courante. Une bonne hydratation est indispensable au bon fonctionnement des reins pour l’élimination des déchets.

Dentition du chat

Le chat a une dentition adaptée à son régime alimentaire. Il ne possède donc pas de molaires pour broyer. Par contre, il déchire les muscles et peut casser les petits os.

Considérations sur le prix

Une nourriture riche en protéines animales de qualité est nécessairement plus chère que des aliments bas de gamme. Mais, ils procurent une bien meilleure santé. Donc moins de frais de vétérinaire. Par ailleurs, votre chat en mangera moins car il sera plus vite rassasié. Sa croissance en sera facilitée et son espérance de vie augmentée.

Nourriture sèche

Les croquettes ont été inventées il y a environ 150 ans, vers 1850 par un certain James Spratt à Cincinatti, sous forme de biscuits pour chiens. Elles présentent l’avantage d’être pratiques. En effet, elles peuvent rester dans la gamelle toute la journée sans dépérir. Mais elles présentent l’inconvénient d’être un aliment sec avec moins de 10 % d’apport en eau. Il faut donc laisser une gamelle d’eau fraîche à disposition qu'il faut éloigner de quelques mètres de la gamelle de nourriture. Par ailleurs leur procédé de fabrication nécessite l’emploi d’amidon pour qu’elles ne s’effritent pas. Cet amidon est très mal digéré. Néanmoins, il existe un procédé à base de patates douces qui limite cet apport en amidon. Il est à privilégier à tout autre.

Nourriture humide

Que ce soit sous forme de pâté, d’émincés ou de bouchées plus ou moins finement coupées, c’est la nourriture qui se rapproche le plus de la texture des proies chassées par le chat.
Par contre, elle présente l’inconvénient de rapidement sécher à l’air libre.
Comme le chat est un grignoteur, ne lui en donner que le matin, le midi et le soir, entraîne chez lui un comportement du « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ». C'est-à-dire que, ayant peur de manquer, il va se gaver et prendre du poids s’il a une activité sédentaire.

Nourriture mixte

Il est tout à fait possible et même recommandé, de laisser les croquettes à sa disposition toute la journée et de lui offrir une à deux fois par jour, à heures fixes, une alimentation humide. Il viendra de lui-même vous réclamer cette dernière. Mais il faut que les constituants soient de même qualité pour éviter tout problème de digestion. L’idéal, est de rester dans la même gamme du fabricant.

Friandises

Pour faire plaisir à votre chat, vous pouvez lui donner des petites friandises. Évitez celles constituées principalement de céréales qui renferment massivement des exhausteurs de goût. Préférez les friandises constituées de viande ou poisson séché.

Quelles sont les meilleures marques ?

Disons-le tout de suite : TOUTES les marques vendues en grandes surfaces et la plupart disponibles chez votre vétérinaire sont à exclure. Pour en être sûr, regardez la composition des ingrédients. Bannissez systématiquement tout produit portant la mention céréale et sous-produits animaux.
Ne vous laissez pas séduire par des affirmations du genre « recette formulée par des experts nutritionnistes », « formulation sous contrôle vétérinaire », « recette délicieuse et équilibrée », etc. Toutes ces belles phrases sont du marketing et ne sont pas encadrées par la loi.
Pour trouver des marques proposant de la nourriture saine adaptée à nos petits félins, saisissez « nourriture chat sans céréales » dans un moteur de recherche.
Dans tous les cas, si vous testez plusieurs marques ou recettes, respectez une transition progressive sur une dizaine de jours. Par exemple en mélangeant 10 % de le nouvelle recette dans l'ancienne le premier jour, 20 % le deuxième et ainsi de suite. Aidez-vous d'une balance pour le bon dosage. Le chat est un carnivore strict.
Dans la nature, il ne se nourrit que de petites proies, principalement des rongeurs, oiseaux, grenouilles, insectes et accessoirement un peu d’herbe pour l’acide folique nécessaire à son métabolisme.
Il ne mange pas de maïs, de blé, de soja, d’orge ou de riz !
Alors pourquoi lui en donner ?

Retour

Coordonnées

59 rue Raspail & 77 rue Raspail
84200 Carpentras

© 2020. Association SOS Sacs à Puces

Mentions légales - Partenaires et liens utiles